Les troubles articulaires peuvent être de genres différents. S'il s'agit d'une inflammation de l'articulation on parle d'arthrite et si plusieurs articulations sont touchées, de polyarthrite.

L'arthrose désigne l'usure des articulations. Une telle usure des vertèbres dorsales est appelée spondylarthrose.

La goutte est déclenchée par le dépôt d'acides uriques dans les articulations provoquant des enflures noueuses.

Les trois types de troubles articulaires peuvent provoquer de la douleur, de la raideur et des déformations. Les douleurs pourront être lancinantes, pulsantes, sourdes, brûlantes. Elles seront aggravées ou améliorées par l'attouchement, le mouvement, le repos, le climat, le froid, l'humidité ou la chaleur.

Des traitements réussis durables de troubles articulaires ne sont possibles que partiellement. Les douleurs arthrosiques peuvent en général être atténuées, mais l'arthrose ne peut être guérie. Un traitement précoce des causes de l'affection est important, afin d'empêcher ou du moins retarder dans la mesure du possible les séquelles. L'homéopathie offre de nombreuses possibilités de traitement et peut être adaptée aux troubles individuels.

Les causes les plus courantes des troubles articulaires

  • Gros efforts, par ex. par le sport ou métier avec effort unilatéral.
  • L'arthrite est souvent la conséquence d'infections aiguës (grippe) et chroniques (sinusites).
  • L'arthrose peut apparaître en raison d'une surcharge persistante (défaut des pieds, hanches en déséquilibre, déformations de la colonne).
  • La goutte a souvent pour cause des troubles du métabolisme, une nourriture déséquilibrée.