Le pharynx a une importance particulière. On y trouve les amygdales dont le rôle majeur est de filtrer et détruire les bactéries et toxines des tissus environnants. Un autre rôle essentiel du pharynx est de servir de transit à l'air, la nourriture et les boissons. Le mucus (même purulent) s'accumule ici en provenance du nez, des sinus et des oreilles d'une part, des poumons, des bronches et du larynx d'autre part, pouvant provoquer des irritations, voir des inflammations locales. C'est la raison pour laquelle la plupart des gens ont plus ou moins régulièrement des inflammations de la gorge.

Les bactéries déclenchent les maladies les plus graves (diphtérie, scarlatine, angine) accompagnées de fortes fièvres et parfois de troubles qui peuvent mettre la vie en danger tels que risque d'étouffement, troubles cardio-vasculaires. Heureusement, ces infections graves sont rares et suffisamment fortes pour faire appel d'emblée au médecin.

Les virus sont à l'origine de bien des maux de gorge, certes pénibles, mais généralement bénins. Déglutition douloureuse, irritations douloureuses, douleurs brûlantes ou lancinantes et enrouement sont les principaux troubles.

Les inflammations de la gorge et les troubles qui les accompagnent peuvent, la plupart du temps, être parfaitement et rapidement soignés avec des médicaments homéopathiques.

Les maux de gorge apparaissent souvent en lien avec

  • une surcharge émotionnelle, psychique et/ou physique
  • un manque de vitamines et de minéraux naturels (pas assez d'aliments naturels)
  • une insuffisance ou faiblesse immunitaire
  • des inflammations chroniques (amygdales, sinus, oreille moyenne, bronches)

 

Conseils utiles

  • Faites chaque année pendant les mois en « r », c'est-à-dire de septembre à avril, une cure de capsules d'huile de foie de morue (disponible en pharmacies et drogueries). C'est un apport en vitamines naturelles qui augmente les capacités de résistance.
  • Mangez régulièrement beaucoup de fruits, légumes et salades d'agriculture biologique.
  • Les amygdales ne devraient être enlevées qu'en cas d'urgence (p. ex. suppurations chroniques des amygdales avec inflammation des organes proches). Elles sont une aide précieuse pour nettoyer le pharynx des agents pathogènes et toxines. Nous recommandons de demander à un homéopathe une appréciation, éventuellement de chercher un second avis professionnel.
  • En cas de troubles chroniques et périodiques, consulter un homéopathe.

Pensez aussi aux traditionnels remèdes maison :

  • gargarisez plusieurs fois par jour avec de la tisane à la sauge, sucez des pastilles à la sauge.
  • faites des enveloppements à base de terre d'argile, séré (fromage blanc) ou oignons*

*Les enveloppements d'oignons peuvent être posés à température ambiante ou chaude selon la préférence de chacun, l'efficacité ne venant pas de la chaleur, mais des oignons eux-mêmes.

Peler les oignons, les hacher ou couper en fines tranches et les réchauffer légèrement sur un couvercle de casserole posé sur de l'eau chaude. Les placer dans un lange en coton ou une gaze, rabattre les bords et les faire tenir avec du sparadrap. Poser le cataplasme, le couvrir d'un tissu (par exemple linge de cuisine) et faire tenir le tout en place avec une écharpe. Laisser agir 30 minutes, répéter plusieurs fois par jour les enveloppements chaque fois avec des oignons frais.