L'expérimentation

L'expérimentation est la base de l'homéopathie. Elle permet une connaissance approfondie des vertus curatives invisibles des substances végétales, animales, minérales et synthétiques.

La première expérimentation remonte au test de Hahnemann sur lui-même avec le quinquina. Les tests du début ont été pratiqués avec des substances concentrées ou des teintures mères parfois encore toxiques. Aujourd'hui, on n'utilise plus que des préparations non toxiques, souvent déjà diluées.

L'action des substances toxiques est suffisamment documentée pour être aussi utile à la recherche en homéopathie, mais apporte que des informations « sommaires ». Une bonne expérimentation homéopathique avec des substances dynamisées montre avec bien plus de finesse et de clarté l'essence d'un médicament. Elle permet aussi d'observer quel genre de personne est spécialement réceptif aux substances testées. Les résultats d'une expérimentation deviennent vraiment définitifs après vérification des observations avec des patients dans la consultation pratique.