Le principe de la similitude

Ce qui provoque chez une personne saine certains symptômes (par ex. rougeur et chaleur) peut guérir un malade souffrant de troubles semblables. "Similia similibus curantur", les semblables sont guéris par les semblables !

Voici une version plus ancienne de ce principe : "La même substance capable de provoquer ou renforcer chez l'homme ou l'animal certains symptômes est capable de guérir ces mêmes symptômes ou des symptômes similaires."

Un exemple: après une piqûre d'abeille, la peau enfle, devient rouge, tendue et chaude, de fortes douleurs lancinantes et brûlantes accompagnent la réaction. L'absorption ou l'application sur la piqûre de venin d'abeille homéopathiquement fortement dilué apporte un rapide soulagement des douleurs avec diminution de l'enflure et de la rougeur.

Ce qui est particulièrement significatif est que cette préparation à base de venin d'abeille est capable de traiter non seulement les suites d'une piqûre d'abeille, mais également des troubles semblables à ceux provoqués par du venin d'abeilles et qui pourtant n'ont pas été provoqués par ce dernier. Il peut s'agir de réactions nocives dues à des bactéries, venins d'insectes, chaleur, allergènes.

 

Les indications des préparations homéopathiques du venin d'abeilles (Apis) sont

  • angine
  • brûlures
  • allergies
  • piqûres d'insectes
  • inflammations articulaires
  • coups de soleil
     

Tous les médicaments homéopathiques agissent selon cette règle, c'est-à-dire le principe de la similitude!