Que signifie une réaction curative ?

Les réactions curatives, souvent appelées aggravation initiale, font partie intégrante du processus de guérison homéopathique. Elles sont donc normales et nécessaires et apparaissent la plupart du temps quelques heures ou jours après la prise du médicament homéopathique.

Les réactions curatives constituent la preuve du bon choix du médicament homéopathique. Elles n'ont rien en commun avec les effets secondaires indésirables et nocifs des autres médicaments !

 

Que faire en cas de réaction curative ?

La plupart des réactions curatives sont si faibles que le patient n'en ressent même pas les effets.

Les fortes réactions curatives de médicaments homéopathiques apparaissent plutôt lors de traitements de maladies chroniques, tels que les eczémas. Elles sont anodines, mais désagréables.

En arrêtant la prise du médicament, les réactions même intenses diminuent rapidement. Les réactions curatives sont souvent suivies d'une amélioration notable des troubles.

En cas de réaction curative, la prise du médicament doit être interrompue jusqu'à la disparition de la réaction. Cette règle s'applique aussi bien aux réactions faibles que fortes. Le traitement est ensuite poursuivi avec doigté, dose après dose jusqu'à disparition complète des troubles.

Généralement, une première réaction n'est pas suivie d'autres réactions curatives ou elles sont très atténuées et disparaissent graduellement complètement. N'hésitez pas à poser vos questions concernant les réactions curatives auprès de votre pharmacie, droguerie ou médecin homéopathe.