Unitaires

L'arnica, le venin d'abeille, le soufre ou bien le bichromate de potassium sont des « unitaires », c'est-à-dire des substances d'origine naturelle ou synthétique. Du point de vue linguistique, il s'agit de substances unitaires non mélangées par l'homme.

Du point de vue analytique, il s'agit pourtant toujours de mélanges de composants les plus divers. Ainsi, la teinture d'arnica se compose d'un grand nombre de substances actives, le soufre présente des traces de sélénium, Kalium bichromicum est vicié par d'autres produits de synthèse.

L'homéopathe classique utilise des unitaires, car la base de son travail est constituée par les pathogénésies de ces substances médicinales.