Aconitum napellus

Capuchon de moine, aconit napel 

Agit de préférence sur le système nerveux central, le cœur, les nerfs vasomoteurs, les nerfs périphériques

Convient particulièrement aux personnes sanguines, fortes, facilement irritables.

Indications principales: Fièvre inflammatoire. Refroidissement. Névrites (trijumeau, sciatique). Faux croup*. Palpitations. Glaucome (cataracte verte)*.

 

Particulièrement important pour le choix du remède

Suites de effroi et peur / courant d'air (vent du nord, bise).

Symptômes: Angoisse pouvant aller jusqu'à l'angoisse de la mort*, 
agitation (palpitations avec pouls dur et rapide) / pâleur en se 
levant, sinon le visage est rouge. Tout a un goût amer sauf 
l'eau / peau et muqueuses sèches, chaudes avec soif en cas de fièvre aiguë, violente, soudaine / quintes de toux (extrêmement douloureuses) / névralgies tiraillantes après un courant d'air. Des vagues de froid traversent le corps.

Généralités: Aversion pour le vin.

Modalités: Aggravation par le moindre courant d'air froid, des vents froids 
(névralgie !). Temps très chaud. Aggravation pendant la nuit (les
quintes de toux commencent vers 23 heures). 
Amélioration après avoir transpiré énormément.

Remarque: L'apparition de sueurs après avoir pris de l'aconit prouve qu'il faut changer de remède, chercher le remède adéquat.

 

Ceci est un médicament. Veuillez vous faire conseiller.

 

* = Automédication seulement après consultation d'un médecin et comme premier secours.