Arsenicum album

Anhydride arsénieux

Agit de préférence sur le système nerveux central et végétatif, les glandes hormonales, les reins, la peau, le tube digestif.

Convient particulièrement aux personnes pointilleuses, aimant l'ordre (dentistes, orfèvres, comptables, etc.). Les patients "Arsenicum" sont agités et angoissés, souvent tatillons, avares, susceptibles.

Indications principales: Etats de faiblesse. Troubles de la glande thyroïde*. Rongement des ongles. Inflammations aiguës de l'appareil gastro-intestinal. Diarrhées et vomissements. Névralgies. Eruptions cutanées. Œdème. Zona*. Inflammations rénales*. Rhume, rhume des foins. Asthme* chez les enfants faibles.

 

Particulièrement important pour le choix du remède

Suites de chimiothérapie (cancer) / consommation d'aliments avariés*, de fruits juteux, de boissons glacées et de crème glacée.

Symptômes: Dépendance d'autres personnes, peur de les perdre, peur de la solitude. Porté à la critique. Angoisse accompagnée d'agitation. Sensation d'angoisse dans l'estomac / évanouissements fréquents. Faiblesse et épuisement au moindre effort et malgré tout agitation et besoin de bouger/ insomnie à la suite de surmenage. Troubles du sommeil des enfants dus à des sensations d'angoisse, à minuit (se calment seulement dans le lit de leur mère) / rhume blessant / soif inextinguible de petites quantités d'eau froide / aphtes bleuâtres / diarrhées brûlantes / éruptions cutanées suintant et brûlanttrès fortement.

Généralités: Sécrétions et douleurs brûlantes. Troubles réapparaissant périodiquement.

Modalités: Aggravation à la pleine lune, à la mer, par le froid ou après 
minuit. Dehors (rhume). Par le changement de température 
(temps). Odeur des mets, à la vue des mets. 
Amélioration par la chaleur sous toutes ses formes (malgré les 
douleurs brûlantes)!

 

* = Automédication seulement après consultation d'un médecin et comme premier secours.