Lachesis

Venin du lachesis muet 

Agit de préférence sur le système nerveux central et sur le système nerveux végétatif, le cœur, les organes respiratoires, les vaisseaux et les capillaires, le sang, la glande thyroïde, les ovaires, la peau.

Convient particulièrement aux personnes bavardes, alertes et joyeuses. Egalement très souvent aux personnes très jalouses et méfiantes.

Indications principales: Jalousie / Insolation* / méningite* / troubles de la glande thyroïde* / processus décomposant les tissus comme: les angines*, les furoncles, les ulcères*, les plaies de décubitus, les plaies par morsure*, les péritonites*. Prédisposition aux hémorragies. Inflammations veineuses*, prédisposition auxthromboses*. Troubles de la ménopause.

 

Particulièrement important pour le choix du remède

Suites de foyers purulents dispersés*, empoisonnement du sang* / hystérectomie (ablation de l'utérus) pendant la ménopause / insolation.

Symptômes: Peur exagérée des serpents / s'éveille avec la sensation 
d'étouffement, ne veut plus se coucher. Manie de trop travailler 
avant la menstruation. Loquacité / Maux de tête localisés à gauche, pendant la ménopause. Maux de tête après avoir dormi trop longtemps / hypersensible à tout ce qui est étroit et au contact (les vêtements étroits p. ex., les bagues, les montres, les cravates gênent), sensation d'étouffement dans la gorge*. Maux de gorge commençant à gauche, particulièrement douloureux en avalant (irradiant jusqu'aux oreilles). Toux dans le cas d'affections cardiaques* / palpitations avec faiblesse pendant la ménopause. Palpitations au réveil. Pincement de cœur /couleur bleuâtre de la peau ou de la muqueuse malade. La peau s'écaille comme celle d'un serpent. Formation de vésicules.Ulcères (plaies de jambes, plaies du décubitus)* avec bordbleu-rouge, très sensible au contact léger / douleurs dans le tibia (après un mal de gorge).

Généralités: Les douleurs sont principalement localisées à gauche (passent 
éventuellement au côté droit) / désir d'huîtres, d'alcool, d'eau-de-vie, de whisky.

Modalités: Aggravation après avoir dormi, au printemps et en automne. Les douleurs en avalant s'aggravent en avalant à vide et en buvant des boissons chaudes. Contact, la pression exercée par les vêtements aggrave les troubles, la chaleur de n'importe quelle nature aggrave les troubles. En étant couché sur le côté gauche. 
Amélioration par l'air frais et le mouvement. L'écoulement des sécrétions améliore la situation (transpiration, règles, expectoration).

 

* = Automédication seulement après consultation d'un médecin et comme premier secours.