Similasan Set de soins oculaires à un prix découverte

Le nouveau concept thérapeutique de Similasan pour les yeux secs

Aide : Rétablissez l'équilibre naturel ! Apaisez les surfaces oculaires irritées et sèches à l'aide de gouttes homéopathiques pour les yeux, avec des composés dynamisés tels qu'Euphrasia, Belladonna et Mercurius (Similasan Yeux secs).

Protège : Remédiez à l'absence de lipides au niveau du film lacrymal grâce au spray oculaire liposomal Tears Again® Sensitive de Similasan et protégez ainsi vos yeux contre toute déshydratation.

Soigne : Nettoyez et soignez régulièrement les bords de vos paupières, surtout en cas de rougeurs de ces derniers et de sécheresse oculaire chronique. Utilisez pour cela le liquide liposomal Similasan BlephaCura® Liquid sans tensioactif, qui nettoie en douceur sans détruire les lipides importants.

Battement des paupières et film lacrymal, un tandem bien rodé

Pendant longtemps, nous avons considéré qu'un déficit en liquide lacrymal était responsable de la sécheresse oculaire. Or, de nouvelles découvertes scientifiques révèlent aujourd'hui que, dans 80 % des cas, celle-ci provient d'une augmentation de l'évaporation causée par une déficience du film lipidique protecteur.

Un film lacrymal sain et stable est important pour la santé de vos yeux : il nettoie et protège leur surface, prévient les inflammations et permet une vision claire. Le film lacrymal est composé de trois couches: la couche inférieure, dite mucoïque, relie la cornée à la couche aqueuse intermédiaire qui humidifie l'œil, le nourrit et l'oxygène. La couche extérieure huileuse, dite lipidique, stabilise et protège le film lacrymal contre une évaporation trop rapide.

La formation et la répartition des lipides jouent donc un rôle important dans la protection contre l'évaporation. Les lipides se forment dans les glandes tarsiennes situées au niveau des paupières. A chaque battement de paupière, ces glandes sont activées et compressées de façon à ce que les lipides s'écoulent le long de la paupière et imprègnent le film lacrymal. La stabilité du film lacrymal repose avant tout sur le bon fonctionnement des glandes, la bonne santé des bords de paupière et la régularité du clignement de l'œil.

 

Si le film protecteur se déchire, finie l'hydratation !

Des bureaux climatisés et surchauffés, le port de lentilles de contact ou l'ozone présent dans l'air perturbent durablement la formation d'un film lacrymal stable. Un travail prolongé à l'écran ou des heures passées devant la télévision réduisent la fréquence de clignement de l'œil et entravent la stabilité du film lacrymal. Avec l'âge, la production de lipides dans les glandes tarsiennes diminue également pour des raisons hormonales. L'insuffisance de lipides sur le film lacrymal entraîne sa déchirure : l'évaporation du liquide devient permanente et l'œil se dessèche.