Quand bébé fait ses dents, les parents souffrent avec lui

Bien sûr, certains enfants ont leurs premières dents sans aucun problème, mais pour beaucoup d’entre eux, il s’agit d’un processus douloureux accompagné de troubles plus ou moins intenses.

Vers trois mois, c’est-à-dire avant que les dents percent la gencive, certains bébés présentent déjà divers inconforts: une augmentation de la salivation, le besoin de mordiller quelque chose de dur et les joues rouges sont des symptômes typiques qui montrent que la poussée dentaire approche. Une légère hausse de la température corporelle, des irritations et de la diarrhée peuvent également se produire. Le bébé est souvent très câlin, mais aussi grognon, lunatique et il pleure facilement. D’autres enfants présentent des symptômes que l’on n’associerait pas forcément à la poussée dentaire: irritabilité, infections des voies respiratoire, perte d'appétit et éruptions cutanées. En raison de la douleur, l’enfant dort mal, se réveille souvent et attire bruyamment l'attention.

 

Éprouvé depuis plus de 30 ans

Les globules Similasan lors de troubles de la dentition apaisent les douleurs et les malaises et soulagent ainsi le bébé qui fait ses dents - et ses parents.